SOIRÉES CINÉ-ROCK

 

“GIMME DANGER"

Vendredi 25 Janvier 2019

La Forge Harfleur

Présentée en séance inédite, « Gimme Danger » est un documentaire inégal de Jim Jarmusch, consacré aux Stooges.

Peu de puissance en ce « Raw Power ».

Jarmusch + The Stooges, l’équation était imparable...

Synopsis:

Apparu pour la première fois à Ann Arbor, Michigan, au cours d’une révolution contre-culturelle, le style de rock’n’roll puissant et agressif des Stooges a fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical de la fin des années 60. Soufflant le public avec un mélange de rock, de blues, de R&B et de free jazz, le groupe au sein duquel débute Iggy Pop posa les fondations de ce que l’on appellerait plus tard le punk et le rock alternatif. Gimme Danger, le nouveau film de Jim Jarmusch, retrace l’épopée des Stooges, l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps. 
Gimme Danger présente le contexte dans lequel les Stooges ont émergé musicalement, culturellement, politiquement, historiquement et retrace leurs aventures et mésaventures en montrant leurs inspirations et les raisons de leurs premiers défis commerciaux, jusqu’à leur arrivée au Panthéon du rock.

soirée rock avec "City Kids » (live) :

Vendredi 25 janvier 2019 à 20h30 – La Forge Harfleur

514610.jpg

Soirée Ciné-Concert / HAVRE DE CINEMA

Ciné-concert : Les Contes Persans


Dimanche 11 juin à 11h

en partenariat avec Havre de Cinéma dans le cadre du Festival "Les yeux ouverts"

Ciné-concert d’après quatre films d’animation iraniens, accompagné en direct par Michel Boiton et Serge Sana.

Tout public dès 3 ans (50min.)

En provenance des contrées lointaines de la Perse, voici quatre histoires sans parole et avec des acteurs inattendus : un fermier et sa vache, une chenille opiniâtre, un corbeau envieux ou encore une pomme aventureuse…
En même temps qu’un coup de projecteur sur le meilleur de l’animation iranienne, ce programme propose une réflexion poétique et métaphorique sur le monde qui nous entoure. Michel Boiton et Serge Sana associent à ces petits bijoux une musique vivante, inscrite dans la modernité et teintée de Musiques du monde.

L’ensemble souligne la structure narrative des
histoires et amplifie leur caractère expressif. Plus qu’une simple illustration sonore, la musique joue sur la richesse des timbres par la diversité des instruments : piano électrique Wurltizer, batterie, cajon, cruche, hang, zarb, derbouka, voix, flûtes, guimbarde, traitements sonores….
 

Les tarifs: Ciné concert: 6,50 euros pour tous.

Réservation possible au Studio aux heures d'ouverture à partir du 6 Juin.

 

“THE ROCKY HORROR PICTURE SHOW"

Janvier 2017
Un film de Jim SHARMAN (Royaume-Unis/États-Unis, 1975, 100') DCP, vost
D'après la comédie musicale de Richard O'Brien : The Rocky Horror Show (1973)

Synopsis:

Brad et Janet, fiancés de fraîche date, sont contraints de passer la nuit dans un château isolé, où ils sont accueillis par d'étranges fêtards. Sous l'influence de leur amphitryon, un travesti extraterrestre émule du baron Frankenstein dont les travaux tendent moins à un hypothétique progrès de l'humanité qu'à l'assouvissement d'une libido insatiable, les innocents tourtereaux basculent dans un univers charnel qui va balayer leurs inhibitions.

« CAUCHEMARS ÉROTIQUES AU-DELÀ DE TOUTE MESURE ET RÊVES SENSUELS À SAVOURER POUR TOUJOURS. »

MARDI 24 JANVIER à 20h30 : Séance Ciné-Rock en partenariat avec l'association Havre de Cinéma

JEUDI 26 JANVIER à 20h30 : projection-débat présentée par Cannibale Peluche

Film projeté du 18 au 31 JANVIER 2016 au Cinéma Le Studio (3, rue du général Sarrail – Le Havre)

Soirée Ciné-Rock / HAVRE DE CINEMA

Réalisé par Spike Lee

Musique : Bill Lee

Synopsis:

«Une grosse pomme au four»: c’est ainsi que l’un des personnages de Do the Right Thing décrit New-York en pleine canicule estivale. Big Apple, en

effervescence, cherche l’ombre et le rafraîchissement, vit dans la rue au bruit du ghetto blaster et connaît, sous cette pression atmosphérique et sonore, une escalade de tension intercommunautaire. Sorti en 1989, Do the Right Thing est alors le quatrième long métrage du New-Yorkais Spike Lee, son quatrième aussi sur les questions raciales. La qualité du film, par-delà son sujet, réside dans la mise en scène épidermique des rapports sociaux de proximité, la finesse de son point de vue politique, et ses inventions esthétiques permanentes, en particulier dans son usage de la bande-son. Près de trente ans plus tard, la grammaire de ce hood movie eighties garde sa pertinence.

« FIEVRE URBAINE ...»

Vendredi 28 Avril 2017 à 20h30 : Séance Ciné-Rock en partenariat avec l'association Havre de Cinéma

Au cinéma Le Studio

(3, rue du général Sarrail – Le Havre)

© 2020 Havre de Cinéma

Suivez-nous :

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube