2020               Des séries et nos futurs

 

La description du futur, quand elle ne se veut pas prospective scientifique mais œuvre narrative, nous informe en creux du présent qui la produit.

Que nous disent les récits d'aujourd'hui de nos futurs? Que disait, en 1967, Le prisonnier de notre Europe ? Et une série récente tournée vers le passé comme Chernobyl nous parle-t-elle de notre avenir ?

En tous cas, les œuvres de ce début du XXI° siècle ne dérogent pas à la systématique coïncidence entre époques de destruction, de guerres, de déréliction humaine et pessimisme voire nihilisme.

Aujourd'hui, nous en sommes plutôt à craindre, comme les personnages de Games of Thrones, cet hiver qui arrive. Les séries de ces dernières décennies en témoignent bien qui nous proposent souvent la description de mondes frappés, avant même leur incipit, de cataclysmes divers.

Savoir ce qui a provoqué la disparition de 2 % de la population de la planète (The Leftovers) ou la partition de la communauté dans Trepalium est-il très important pour le spectateur?

Alors, si le récit prend corps après la catastrophe, contrairement à l'Apocalypse où un nouveau  monde naît des cendres de l'ancien, l'espérance eschatologique n'est plus de mise. On s'obstine juste à survivre.

Plutôt sombres, les futurs que nous décrivent les séries nous prédisent de terrifiants totalitarismes (The Handsmaid Tale- La servante écarlate), les conséquences inquiétantes des technologies les plus avancées (Black Mirror) ou la dégradation de la situation économique, sociale et idéologique d'un pays déduite à partir des signaux faibles de 2019 (Years and Years).

Mais surtout, plutôt que des robots, les plus belles des séries récentes d'anticipation mettent en avant des personnages ordinaires, aux prises avec des circonstances extraordinaires : elles nous racontent leurs combats.

Et ce désir de se battre pour ne pas céder à la déréliction nous importe .

La 6ème session des Rencontres du Havre sur les séries se propose d'ouvrir ces champs de questionnements. Pas de marché, pas de compétition, mais des rencontres avec des créateurs, des critiques et aussi avec ceux qui, depuis la société civile peuvent nous aider à réfléchir. Et puis, des work in progress, un concours d'éloquence...

Du 3 au 6 décembre 2020 à la bibliothèque Oscar Niemeyer du Havre.

2019               Des séries et la police

 

Paris Normandie

2018               Des séries, la Loi... et l'ordre

 

2017               Des séries et des Hommes tourmentés

 

"DES SERIES ET DES HOMMES TOURMENTES"

Projections, rencontres, conférences...

 

Colloque sur les séries  en 2016 ///

Thématique :

"Des séries et des politiques"

Merci à tous d'être venus nombreux.

"LES SERIES sont devenues les témoins stimulants de l'état du monde..."

FABRIQUER DES SERIES

DES SERIES ET DES FEMMES

CRITIQUE DE SERIES

ET ENSEIGNEMENT

© 2020 Havre de Cinéma

Suivez-nous :

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube